ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES
ENVOYER PAR TEXTO
LA REINE ME DOIT AU MOICOLLECTIVE LA REINE ME DOIT AU MOINS 10 TRILLIONS DE DOLLARS, POUR COMMENCER! NS 10 TRILLIONS DE DOLLARS, POUR COMMENCER!
Vernissage le 14 juin à 17h
EXPOSITION COLLECTIVE, Artistes : ITWÉ, Caroline Monnet, Sébastien Aubin et Kevin Lee Burton, NICO WILLIAMS
en collaboration avec Kent Monkman et KEN WARREN GUNN

Le milieu culturel – via les artistes, les organismes, les institutions et les conseils des arts – valorise de plus en plus la rencontre et l’échange avec les artistes autochtones et les artistes dits de la diversité culturelle.C’est dans ce contexte que François-Mathieu Hotte a proposé le commissariat de l’exposition collective impliquant les artistes Nico Williams, Ken Warren Gunn et le collectif ITWÉ formé de Caroline Monnet, Sébastien Aubin et Kevin Lee Burton.

KEN WARREN GUNN est un ANISHINABE, Algonquin de la communauté de Lac Simon en Abitibi. C’est un poète, un guerrier des songes, un créateur marginal qui erre maintenant à Montréal depuis quelques années. Il a participé à la Wapikoni mobile en 2005 et a travaillé sur d’autres projets vidéo. Depuis 2017, il a commencé à exprimer des idées visuelles sur papier.
NICO WILLIAMS est un artiste travaillant à partir des nouveaux médias et des broderies perlées. Il vit à Montréal au Québec. Il est ANISHNAABE, Ojibwé, originaire d’Aamjiwnaang «?où l’eau coule spirituellement, comme une tresse?». Il détient un baccalauréat en beaux-arts axé sur les médias d’impression de l’Université Concordia. WILLIAMS a commencé à explorer le travail de perlage en 2015, en utilisant des perles de rocaille japonaises en verre, des matières naturelles et d’autres petites perles. Il utilise ces perles pour explorer une multitude de techniques artisanales sophistiquées Ojibwées. Il travaille activement au renouveau et à l’évolution de l’artisanat Ojibwé traditionnel. Son perlage, comme son art, répond à son environnement. Il s’agit d’un reflet de l’amour et du respect pour la beauté et la richesse visuelle de la nature qui nous entoure. L’artiste, qui utilise des techniques traditionnelles, est influencé par la contemporanéité. WILLIAMS explore les éléments qui décorent l’espace, la couleur et le mouvement. Il a présenté son travail au Canada et à l’étranger.

KENT MONKMAN est un artiste canadien de descendance crie et irlandaise qui travaille avec une variété de disciplines dont la peinture, le film, la vidéo, l'installation et la performance, qu'il exécute sous les traits de Miss Chief Eagle Testickle. Il a exposé en solo dans de nombreux musées canadiens, notamment au Musée des beaux-arts de Montréal, au Musée d'art contemporain canadien de Toronto, à la Winnipeg Art Gallery et à la Art Gallery of Hamilton.

Pour l’exposition COLLECTIVE LA REINE ME DOIT AU MOINS 10 TRILLIONS DE DOLLARS, POUR COMMENCER!, NICO WILLIAMS présente trois œuvres dont l’installation THE RUG (2018), une collaboration avec l’artiste KENT MONKMAN.

POUR INFORMATION : 418 543-2744
centrebang.ca
VOUS AIMEREZ PEUT-ÊTRE AUSSI
Vous devez d'abord vous identifier ou créer un compte La Vitrine Culturelle de Saguenay dans l'espace «Se connecter». FERMER
TEXTO
Rapide, pratique et gratuit : La Vitrine Culturelle de Saguenay s'occupe de tout. Nous vous envoyons instantanément les détails de cette activité sur votre sans-fil par message texte.

Votre fournisseur :
Votre numéro de sans-fil :
Sélectionnez la représentation désirée :