ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES
ENVOYER PAR TEXTO
HOMMAGE AUX FEMMES AUTOCHTONES DISPARUES OU OUBLIÉES
Oubliées ou disparues : Akonessen, Zitya, Tina, Marie et les autres
Exposition collective du 2017
LANGAGE PLUS et LA BOÎTE ROUGE VIF ont le plaisir de vous convier à l’exposition collective OUBLIÉES OU DISPARUES : AKONESSEN, ZITYA, TINA, MARIE ET LES AUTRES, sous la présidence d’honneur de Madame Marjolaine Étienne, femme politique Ilnue de Mashteuiatsh.
Une exposition itinérante
Occupant toutes les salles du rez-de-chaussée de LANGAGE PLUS, l’exposition propose les œuvres de neuf femmes artistes et artisanes autochtones : Sylvie Bernard, Lise Bibeau, Diane Blacksmith, Hannah Claus, Mariette Manigouche, Nadia Myre, Annette Nolett, Diane Robertson et une artiste anonyme.
Cette exposition itinérante de la commissaire Sylvie Paré, produite par LA BOÎTE ROUGE VIF en partenariat avec Les Productions Ondinnok Inc., se veut un hommage aux femmes autochtones oubliées par l’histoire et disparues en silence.

Oscillant entre contemporanéité et tradition, le corpus d’œuvres composé de vidéos, d’installations, de dessins, de sculptures et d’objets traditionnels (vannerie, perlage et peaux), se présente comme autant de formes de mémoire. Un hommage bien singulier est ainsi rendu aux femmes autochtones disparues et oubliées en portant un regard à la fois intimiste et social sur l’apport des neuf créatrices à l’histoire et à l’art. La richesse de leur patrimoine culturel est évoquée dans leurs créations, mais aussi la tragédie sociale qu’elles vivent encore aujourd’hui. En plus, une présentation d’un film du cinéaste wendat Akienda Lainé et une installation artistique collective complètent le portrait que dresse l’exposition sur cette cause qui ne cesse d’ébranler les cœurs.

Un projet de médiation culturelle
En présentant cette exposition, LA BOÎTE ROUGE VIF souhaite faire émerger une réflexion et une prise de conscience collective, ancrée dans l’actualité, sur le lien entre la disparition des femmes autochtones et la perte des savoirs et savoir-faire traditionnels. Une trousse d’outils de médiation culturelle, qui comprend des outils de sensibilisation et de transmission culturelle, accompagne l’exposition. Elle sera distribuée dans les musées et les centres d’artistes à l’échelle nationale ainsi que dans les écoles, afin de maximiser l’impact de cette exposition au terme de sa circulation.

The exhibition proposes the works of nine native artists women and craftswomen: Sylvie Bernard, Lise Bibeau, Diane Blacksmith, Hannah Claus, Mariette Manigouche, Nadia Myre, Annette Nolett, Diane Robertson and one anonymous artist.


POUR INFORMATION : 418 668-6635 poste 4
langageplus.com
VOUS AIMEREZ PEUT-ÊTRE AUSSI
Vous devez d'abord vous identifier ou créer un compte La Vitrine Culturelle de Saguenay dans l'espace «Se connecter». FERMER
TEXTO
Rapide, pratique et gratuit : La Vitrine Culturelle de Saguenay s'occupe de tout. Nous vous envoyons instantanément les détails de cette activité sur votre sans-fil par message texte.

Votre fournisseur :
Votre numéro de sans-fil :
Sélectionnez la représentation désirée :